Mise à jour le 13/03/2018, par Damien - Service Com’ ANDAR

imprimer l'article

PR et sexualité

Souffrir de la PR ne signifie pas « renoncer » mais « vivre avec » en s’accommodant !

Etre un homme ou une femme avec un corps altéré par la maladie, c’est avant tout être un homme ou une femme !

Cela signifie que les besoins d’amour, de tendresse, de plaisir sont légitimes et soumis à la même alchimie physiologique et mentale que pour chaque être humain sexué !

L’harmonie d’un couple ne se résume pas qu’à l’activité sexuelle (cf. Articule n°3 : La Polyarthrite Rhumatoïde et les Autres). Mais elle s’y réalise aussi !

On sait aujourd’hui que la plénitude amoureuse est liée à la bonne image qu’on a de soi et à une construction mentale où le désir, la tendresse, le respect mutuel s’imbriquent intimement.

Extrait de la Collection Articule (collection validée par un rhumatologue)

Newsletter

M’inscrire pour recevoir les informations sur la PR, événements et actions de l’association

Nous suivre